Est-ce que le yoga muscle le corps ?

Est-ce que le yoga muscle le corps ?

Dans la page d’accueil du blog, nous vous détaillons tous les bienfaits et avantages du yoga au quotidien et dans la vie courante. Au cours d’une séance de yoga, vous avez probablement ressenti de légers picotements, ce qui vous a conduit à vous demander si les cours de yoga suffisent vraiment pour muscler votre corps. Il vous arrive même de vous demander si une séance de yoga peut remplacer un exercice de musculation. Or, il se trouve que tonifier ou encore muscler son corps, sans aucun soulèvement de charges, est tout à fait possible si l’on prend soin de cibler certaines zones du corps.

Le yoga permet-il vraiment de se muscler ?

De nombreux sports sont bien connus pour favoriser la croissance musculaire (retrouvez-les à cette adresse). A ce titre, les experts recommandent de faire du sport plusieurs fois par semaine, de manière à ce que le métabolisme fonctionne correctement. De leur côté, les coaches sportifs et fitness préconisent la musculation comme première méthode préventive contre la perte osseuse. Alors, quelle place tient le yoga dans ce domaine ?

Bien des gens se demandent s’il est possible de construire du muscle sans jamais soulever de poids. Or, les experts du fitness et du yoga vous diront qu’il est tout à fait possible d’y parvenir, rien qu’en soulevant votre propre poids. En effet, lorsque vous faites du yoga, vous forcez votre corps à maintenir des positions parfois éprouvantes pour vos muscles. Au même titre que la musculation au poids du corps, le yoga vous permet donc bel et bien de reproduire une sensation de soulèvement de charge. Mais à la différence de la musculation classique, le yoga se concentre sur la façon de ressentir ou encore d’être, plutôt que sur l’aspect extérieur de vos bras. Mais il n’en demeure pas moins qu’un yogi rompu à l’exercice de cette discipline peut construire ses muscles aussi rapidement qu’un culturiste aguerri.

En réalité, il est possible de développer sa force musculaire et de redéfinir sa musculature à l’aide des postures de yoga. Toutefois, lors d’une séance de yoga, vous êtes naturellement limité à soulever le poids de votre propre corp, ce qui réduit significativement vos chances de construire des muscles de façon rapide. De ce fait, si le yoga constitue une excellente forme d’entraînement à part entière, seuls vos objectifs dicteront votre choix quant à l’utilisation de cette discipline en tant qu’outil de musculation.

La pratique du yoga

Le yoga pour répartir les bienfaits du sport sur tout le corps

La communauté scientifique reconnaît que le yoga est l’une des formes de sport les plus équilibrées pour développer notre corps. Déjà, une pratiquer régulièrement cette discipline permet d’éviter les blessures en tous genres et conditionne votre corps à exécuter des mouvements du quotidien plus facilement : marcher, se baisser, se plier, soulever les paniers de courses… Véritable sport, le yoga fait appel à l’ensemble de votre corps de manière à ce qu’il puisse se maintenir en forme. Ainsi, en faisant du yoga, vous vous concentrez à la fois sur les petits et les grands groupes musculaires. De plus, vous les sollicitez dans tous les sens de vos mouvements.

Il faut savoir que le yoga est une activité physique traditionnelle qui a séduit de nombreuses civilisations dans le monde. Son utilité est alors de tonifier les muscles de tout le corps, et ce sans privilégier aucun groupe musculaire aux détriments d’un autre. De son côté, comparativement au yoga, la musculation au poids du corps consiste à isoler un muscle ou un ensemble de muscles pour travailler spécifiquement sur celui-ci.

Une séance de yoga

Quand on parle de la discipline qu’est le yoga, un terme qui revient souvent est le principe de la contraction excentrique. Cette dernière représente le moment où le muscle s’étend, ce qui lui donne une certaine flexibilité. Contrairement au yoga, la musculation induit un phénomène exactement opposé, que l’on appelle la contraction concentrique. Celle-ci consiste, en revanche, à soumettre les muscles à une certaine pression qui les rend plus petits lors de la phase de contraction. Cette réaction naturelle des muscles est due au fait que les fibres musculaires serrent entre elles. Ainsi la musculation permet d’obtenir cet aspect compact ou encore bombé des muscles. Enfin, le yoga est également connu pour augmenter l’endurance musculaire : vous maintenez chaque posture pendant une certaine période et la répétez à plusieurs reprises au cours d’une même séance.

Les bienfaits des différentes poses de yoga

Si le yoga est bien connu pour tonifier les muscles, certaines postures sont plus efficaces que d’autres pour donner de meilleurs résultats. La stimulation de l’équilibre est une méthode efficace pour améliorer votre force musculaire. En effet, elle vous oblige à fléchir de petits groupes musculaires, et pas seulement les muscles que vous ciblez lors d’une séance de vélo elliptique.

Ainsi, certaines postures, comme la posture du guerrier ou du triangle, sont particulièrement recommandées pour travailler les muscles des membres inférieurs. Il en va de même pour les postures d’équilibre telles que la pose de l’arbre, qui permettent de se concentrer davantage sur une seule jambe, en concentrant sur elle la charge totale de votre corps.

En somme, quelle que soit la discipline de yoga que vous allez pratiquer, sachez que cette activité physique permet de muscler tout en douceur et de manière harmonieuse l’ensemble de votre corps. Outre le tonus ainsi obtenu, vous allez gagner en souplesse, sans oublier les effets positifs sur votre stress et votre humeur en général.

Par ailleurs, le yoga est également très prisé en tant qu’outil d’échauffement ou d’étirement avant ou après une séance de sport intense. En effet, il vous permet d’échauffer vos muscles tout en favorisant la respiration et la récupération après l’effort. C’est d’ailleurs pour cette raison que le yoga est fortement conseillé en complément du fitness et des sports d’endurance.

Article suivantRead more articles

Laisser un commentaire